Rénovation et relooking d'un fronton avec un "bel effet chaulé"

Publié le par Avalone

Ce beau fronton déniché dans un vide-grenier devait orner une porte ou un meuble.

Il avait subi quelques dommages. Il a donc nécessité une phase de rénovation complète avant Relooking.

Certaines parties ont dû être consolidées et une partie a dû être remplacée avec l'apport d'une pièce de bois qu'il a fallu sculpter avant de pouvoir la joindre au reste de la structure.

Après nettoyage, traitement et préparation avant peinture, j'ai réalisé une patine couleur blanc craie. Cette patine a un rendu "effet chaulé" qui donne à cet objet un aspect noble et raffiné. Ses nombreuses moulures lui confèrent un style baroque très tendance.

Avec ce nouvel aspect, ce fronton peut à présent intégrer une décoration d'intérieur contemporaine, à laquelle il apportera une touche de raffinement et de charme.

Restauration et relooking "avant-après" d'un vieux fronton en bois dans un style baroque, effet chaulé. Avril 2014.
Restauration et relooking "avant-après" d'un vieux fronton en bois dans un style baroque, effet chaulé. Avril 2014.
Restauration et relooking "avant-après" d'un vieux fronton en bois dans un style baroque, effet chaulé. Avril 2014.
Restauration et relooking "avant-après" d'un vieux fronton en bois dans un style baroque, effet chaulé. Avril 2014.
Restauration et relooking "avant-après" d'un vieux fronton en bois dans un style baroque, effet chaulé. Avril 2014.
Restauration et relooking "avant-après" d'un vieux fronton en bois dans un style baroque, effet chaulé. Avril 2014.
Restauration et relooking "avant-après" d'un vieux fronton en bois dans un style baroque, effet chaulé. Avril 2014.
Restauration et relooking "avant-après" d'un vieux fronton en bois dans un style baroque, effet chaulé. Avril 2014.

Restauration et relooking "avant-après" d'un vieux fronton en bois dans un style baroque, effet chaulé. Avril 2014.

Publié dans Maison, Art, Déco, Relooking, Baroque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article